L’engouement pour les grands chefs cuisiniers

 Vous n’êtes pas sans savoir qu’aujourd’hui le monde de la cuisine et de la gastronomie représente une véritable mode qui s’invite dans tous nos salons grâce aux émissions culinaires. Top chef, Masterchef, un dîner presque parfait, Le meilleur pâtissier, Cauchemar en cuisine, Dans la peau d’un chef, La meilleure boulangerie de France, Norbert et Jean le défi, pour n’en citer que quelques-unes. Un florilège d’émissions de ce type se déverse depuis quelques années sur nos écrans. Si ces émissions peuvent parfois vous faire frôler l’indigestion, celles qui se détachent du lot et qui parviennent à générer de bonnes retombées en termes d’audience ne sont plus celles qui mettent en valeur de simples amateurs comme dans Un dîner presque parfait par exemple. Au contraire, ce sont les émissions dans lesquelles les chefs cuisiniers ont un rôle central ou tout au moins de plus en plus important qui raflent tous les téléspectateurs.

Les Chefs à l’honneur à la télévision

La première à avoir popularisé la cuisine, c’est la très célèbre Maïté. Si elle n’était pas chef étoilée, tout le succès de l’émission reposait sur le personnage qu’elle était. Et ça, les chaines l’ont bien compris. chefEn 2005, M6 a eu la bonne idée de lancer elle-aussi une émission incarnée : Oui chef ! Une vraie personnalité, ainsi qu’une passion et amour sans borne pour la cuisine ont propulsé ce jeune chef sur le devant de la scène. Dix ans plus tard, il est toujours sur nos écrans, et il fait partie des chefs les connus et les plus aimés par les Français.

Depuis, une multitude d’émissions ont fleuri. Sur le modèle britannique, Cauchemar en cuisine est arrivée en France, avec la même recette : tout miser sur la personnalité d’un chef autoritaire et bourru au demeurant, mais qui s’avère être en fait un vrai nounours. Outre-Manche, c’est Gordon Ramsay qui incarne ce personnage, en France, c’est Philipe Etchebest. Ce meilleur ouvrier de France ancien boxeur et rugbyman va rapidement séduire les téléspectateurs jusqu’à enchainer les émissions autour de lui. Devenu jury de Top Chef dans les deux dernières saisons, l’émission prend un tournant en faisant participer les chefs aux épreuves, et les mettant au premier plan dans chacun des épisodes.

Un succès justifié ?

Il y a dix ans, si vous demandiez à des gens dans la rue de citer des grands noms de la gastronomie française, pas plus de deux ou trois noms seraient cités. Aujourd’hui, la liste n’en finit plus : Jean-François Piège, Hélène Darroze, Frédéric Anton, ou encore Yves Camdeborde. Ce phénomène de mode a donc le mérite de faire connaitre à tous de grands chefs étoilés, et de démocratiser la grande cuisine française, dont on peut s’enorgueillir. En effet, une récente étude commandée par le magazine Le Chef demandant à plus de 500 chefs étoilés de classer les 100 chefs cuisiniers chez qui «il faut avoir été » a révélé que six français figurent dans le top 10. Après Pierre Gagnaire, en tête, on retrouve Paul Bocuse, Alain Ducasse, Michel Beas, Eric Frechon, et Yannick Alleno. Ils sont en tout 32 à représenter la France dans ce classement.

Une chose est sûre, l’engouement n’est pas prêt de retomber, car les programmes culinaires fonctionnent encore très bien et reçoivent globalement un bon accueil. Moins d’émissions, mais plus de diversité, voilà le pari que devraient relever les chaînes pour continuer à nous faire connaître notre terroir sans se lasser !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *