Touristes et magasins de luxe

Quand on demande à des touristes étrangers de citer des marques de luxe, la grande majorité vous parlera sans hésiter de Chanel, Yves Saint Laurent, ou encore Dior, bien avant Prada, Versace, ou Rolex… En effet, luxe et France sont quasiment indissociables pour beaucoup d’étrangers. Si aux yeux du monde entier, Paris est une des destinations où il y a le plus de monuments à visiter, c’est aussi une destination phare du shopping.

La France : un pays attractif

La France est un pays qui a toujours attiré de nombreux visiteurs. Selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), elle est, comme en 1980 déjà, le pays qui accueille le plus de touristes avec 83,8 millions d’arrivées en 2014. Et tous ces touristes ne font pas qu’aller au musée, visiter la Tour Eiffel ou le Sacré Cœur, ils viennent également pour dépenser, faire les boutiques, acheter des souvenirs, ou des produits de luxe auxquels ils n’ont pas forcément accès dans leur pays de résidence.

Ce n’est pas donc pas par hasard que le plus grand centre commercial d’Europe formé par le triangle d’or Saint-Lazare/Madeleine/Opéra génère un chiffre d’affaires de plus de 2,5 milliards d’euros (Source : Procos). Preuve que le tourisme rapporte gros à la France, toujours d’après les données  l’OMT, le pays du vin et de la baguette décroche en 2014 la 3ème place mondiale en termes de recettes issues du tourisme international (soit un montant de 43,2 milliards d’euros) derrière les Etats-Unis et l’Espagne. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter puisque les derniers chiffres publiés par l’OMT concernant le troisième trimestre 2015 laissent entrevoir une fréquentation des hébergements par les touristes en hausse de 3% par rapport à la même période en 2014.

Le luxe à la française

Le commerce du luxe est un acteur majeur dans l’activité du tourisme en France. Les grandes marques françaises se portent bien, ce que nous confirme le classement annuel BrandZTM des marques de luxe les plus puissantes. Quatre marques françaises figurent dans les dix premières : Louis Vuitton, qui occupe la première place depuis dix ans, suivi par Hermès (2ème), Chanel (4ème) et Cartier (6ème). Même si le secteur du luxe connait une croissance en demi-teinte depuis quelque temps, ces marques sortent du lot grâce à un positionnement cohérent de leur marque. Leur croissance devrait même augmenter grâce au tourisme, qui représente, selon l’étude menée par le cabinet Bain & Company, 50% des dépenses mondiales dans le secteur du luxe.

Alors qu’est-ce qui attire les consommateurs internationaux de luxe ? Selon l’étude de 2015 réalisée par Albatross Global Solutions et le groupe 1000mercis, c’est avant tout la qualité des produits, l’élégance et la notion d’exclusivité caractérisant le luxe que les acheteurs recherchent. Par ailleurs, tous s’accordent à dire que l’élément primordial qui va conditionner l’achat, c’est la réputation de la marque ainsi que son image.

 Au vu de leur rayonnement international, on comprend pourquoi les touristes se tournent vers nos grandes marques à peine le pied posé sur le sol parisien. Pour vous donner une idée, les Grands Magasins de la capitale enregistrent une fréquentation qui peut être jusqu’à cinq fois supérieure à celle du Louvre.

Qui sont les touristes attirés par le luxe ?

D’après l’enquête réalisée par le Comité Régional du Tourisme (CRT) de Paris en mars 2016, 38% des touristes qui sont venus dans la capitale y ont fait les boutiques (dont 53,9% étaient des touristes internationaux, et 46,1% des touristes français), et y ont consacré 2,3 milliards d’euros. Les retombées économiques se chiffrent autour de 10 milliards d’euros. Les français dépensent près de 22€ par jour et par personne au shopping, contre 37€ pour les étrangers. Les touristes chinois n’hésitent pas à dépenser 67€ par exemple, et  les Australiens et les Japonais dépensent 55€. Toujours d’après cette enquête, la part des Américains, des Chinois et des Japonais ayant fait du shopping a respectivement augmenté de 2,2 points, de 0,9 points, et de 0,7 points.

 Si les touristes chinois sont bien moins nombreux que les américains, ils dépensent donc pourtant plus. En 2012, ils ont drainé l’activité du luxe. Grâce à la détaxe, dont bénéficient les non-résidents de l’Union Européenne qui dépensent au moins 175€ dans le même magasin, les Chinois ont en moyenne consacré 1500 euros de budget dans les Grands Magasins, devancés par les 1880 euros dépensés par les Hongkongais. Par ailleurs, les voyageurs en provenance des pays émergents sont 64% à penser que la France est le pays qui incarne le mieux les cosmétiques et les parfums de luxe.

Le luxe est donc un secteur qui fait particulièrement vendre, notamment auprès de la clientèle non-occidentale. Les différences culturelles étant plus marquées avec la France, ces clients recherchent des produits Made in France, qu’ils n’ont pas l’opportunité d’acheter dans leur propre pays. C’est, pour certains, le voyage de toute une vie, pendant lequel ils ne veulent donc rien se refuser. L’image que véhicule Paris est intrinsèquement liée à la renommée de ses enseignes de luxe, et n’est pas prête de disparaître dans l’imaginaire collectif des étrangers.

SOURCES

http://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/etudes-et-statistiques/stats-tourisme/chiffres-cles/2015-Chiffres-cles-tourisme-FR.pdf
http://www.economie.gouv.fr/cedef/statistiques-officielles-tourisme
http://pro.visitparisregion.com/chiffres-tourisme-paris-ile-de-france/Etudes-et-Observation/Dispositifs-d-enquetes/Touristes-et-shopping-resultats-issus-des-dispositifs-permanents-d-enquetes-dans-les-aeroports-les-trains-et-sur-les-aires-d-autoroutes-mars-2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *